• votre commentaire

  • votre commentaire
  • INTERESSEMENT/PARTICIPATION FRANCE TELECOM-ORANGE : Connexion Directe numéro 6.

     

    Les Résultatsfinanciers du groupe

    Intéressement / Participation 2013

     

    INTERESSEMENT/PARTICIPATION FRANCE TELECOM-ORANGE : Connexion Directe numéro 6.

     

    Les actionnaires peuvent se frotter les mains, ils vont pouvoir se mettre dans les poches 2,12 milliards d’uros. Le cash flow est au rendez-vous à 8  milliards d’uros et pour maintenir ce cap c’est encore et toujours les mêmes qui trinquent. Le groupe à annoncé un budget qui prévoit 2800 suppressions d’emplois, l’augmentation de la polyvalence et de la productivité pour les salariés.

      Télécharger le tract ici

     

     

    Les salariés ne sont pas des citrons 

    que l’on peut presser sans fin !

     

    Pour les salariés, la part du gâteau est de plus en plus petite, après une forte baisse en 2012, la participation est encore en chute en 2013. C’est pourquoi depuis le début la CNT dénonce ce système et revendique l’intégration des primes dans le salaire et pour la CNT PTT 95 le 13eme mois.

     Nous réclamons :

     · Des embauches en CDI.

    · Une augmentation du salaire.

    · Une meilleure reconnaissance de notre travail. 

     

    Voici ce que les salariés vont percevoir : 

      INTERESSEMENT/PARTICIPATION FRANCE TELECOM-ORANGE : Connexion Directe numéro 6.

     

     


    votre commentaire
  • France Télécom/Orange Résultats de l’enquête «stress et conditions de travail» à France Télécom. Le cabinet Secafi Alpha vient de présenter son rapport sur les « risques psychosociaux » à France Télécom/Orange.

     

    3 ans après la première enquête (2009, en lien avec la vague de suicides) la situation reste très préoccupante, la santé de 60% du personnel n’est pas considérée comme étant  bonne et est même altérée pour plus de 20% et  40% se trouvent en situation de stress permanent.

    Les conditions de travail sont mises en cause : surcharge de travail, contrôles répétés, manque d’autonomie… 42 % des cadres estiment ne pas avoir le personnel suffisant dans leurs équipes. Quand on sait que sur les 3 prochaines années France Telecom prévoit le départ de 60 000 agents, on peut être inquiet, les  conditions de travail ne risquent pas de s’arranger.

    48% disent recevoir de plus en plus de directives contradictoires (contre 41% en 2009). 
    Quant à l’intensité et la charge de travail perçues, elles restent toujours au même niveau qu’en2009 ! 

    En terme de reconnaissance, deux tiers des répondant-es sont insatisfait-es de leur rémunération en regard des efforts fournis, et estiment que la détermination de leur rémunération est opaque.

    Sur la promotion c’est plus de 80% qui jugent les perspectives de promotion faibles, et son processus peu transparent et inéquitable !

    Ce sont encore une fois les nouvelles formes d’organisation du travail appliquées par France Telecom qui sont responsables en parties des maux des employés.

    • l’évaluation individuelle des performances.
    • les challenges.
    • Le coaching, ainsi que
    • la remise en cause de la qualité du travail.

     

    La CNT réclame l’amélioration immédiate des conditions de travail chez France Telecom, pas de profit au frais de la santé des employés ! Ce n’est que par une mobilisation unitaire des agents que cette revendication pourra être satisfaite.


    votre commentaire