• votre commentaire
  • Syndicat CNT PTT CENTRE

    «Pauline avait 21 ans. Elle était factrice en CDD en Haute-Loire, à Monistrol-sur-Loire. Et le 15 février on l’a retrouvée pendue chez ses parents. La veille du drame, il lui est signifié qu’elle ne fera pas sa tournée habituelle. Elle devra distribuer des plis sur le secteur de Saint-Just-Malmont. une tournée difficile, qu’elle ne connait pas, dans une région montagneuse et enneigée. Elle doit remplacer un autre CDD en maladie. Il a laissé deux jours de courrier. Elle devra donc en distribuer trois. Elle n’a pas pu achever sa tournée, en dépit de onze heures de travail. Elle arrive tôt le 15 février matin. Elle n’a pas dormi de la nuit. Elle est en larmes. Son chef, la voyant épuisée, lui propose de rentrer chez elle. Elle se pend quelques heures plus tard.» (l’ Observatoire du Stress en Entreprise)...

    Lire la suite ici


    votre commentaire
  • CONNEXION DIRECTE

     

    Répression anti-syndicale à VERSAILLES !

     

    CONNEXION DIRECTEAlors qu’il vient prendre son service un des représentants de la CNT du bureau de Versailles, et animateur depuis plusieurs années de la présence de notre organisation dans ce département, constate que le panneau syndical de la CNT a été vidé de son contenu. Il se verra remettre par un encadrant une enveloppe avec l’ensemble de la documentation syndicale qui était affichée. Un bordereau accompagne ces tracts avec un mot disant brièvement que la CNT n’a pas droit à l’affichage syndicale, texte n’émanant même pas de la Directrice de la PDC.

    Face à cette décision qui témoigne de la part des responsables locaux de la Poste d’une méconnaissance profonde du droit syndical en vigueur à la Poste, le syn-dicat régional et la Fédération ont immédiatement réagi en intervenant auprès du siège et de la D.O.T.C. des Yvelines.CONNEXION DIRECTE numéro 5, février 2013 : Répression anti-syndicale à Versailles !

    Au bout de 4 jours les clefs du panneau ont été rendues à notre camarade. Cepen-dant nous tirons plusieurs leçons de cette tentative lamentable de priver la CNT de la possibilité de s’exprimer :

     L’encadrement local a tenté de muse-ler la CNT dans un département où un courant de sympathie se développe autour de notre activité.

     L’encadrement est incompétent en matière de droit syndical et la hiérarchie doit s’inscrire à une formation de base pour combler cette lacune.

     Le jugement rendu par le Conseil d’Etat en 2009 qui reconnaît nos droits doit devenir le livre de chevet de la Di-rectrice de Versailles PDC.

    Et nous poursuivrons notre action pour le développement d’un syndicalisme autogestionnaire, indépendant du pouvoir, au coeur des luttes à venir.


    votre commentaire

  • votre commentaire